Idées reçues : Grognement et Agressivité

C’est un sujet récurrent, évoqué avec les familles inquiètes par le grognement de leur chien vis à vis d’eux ou autres individus (humains inconnus/congénères/autres animaux etc). Souvent incompris, on entend beaucoup “il grogne, c’est un chien méchant”, “il faut qu’il arrête de grogner, je veux l’empêcher de grogner”. 

Le grognement est-il un problème ? Que signifie-t-il ? Doit-on le supprimer ? 


𝐔𝐧 𝐦𝐚𝐢𝐥𝐥𝐨𝐧 𝐞𝐬𝐬𝐞𝐧𝐭𝐢𝐞𝐥 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐜𝐨𝐦𝐦𝐮𝐧𝐢𝐜𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 

En effet, le grognement est avant tout une vocalise faisant partie intégrante de la communication canine, au même titre que les aboiements, les gémissements,…. C’est un comportement naturel et normal ! 

Il est un lanceur d’alerte sonore (et donc bien entendu par nous les humains) : “Stop, je me sens très mal, sors-moi de cette situation”. 

Le grognement est toujours à prendre au sérieux. Aussi il nécessite de trouver la cause rapidement avant que votre chien ne déclenche une morsure. Le grognement est un signal fort et préventif !

La complexité dans le grognement réside dans l’interprétation de la cause, l’origine. Nous devons toujours l’analyser en l’associant à l’attitude corporelle de votre chien ou chiot, avec le contexte et son environnement. Il indique un malaise, un inconfort à l’instant “T” dans une situation “Y” dans un environnement/contexte “Z. La cause peut être la peur, l’anxiété, la douleur, l’irritation, etc… 


𝐋𝐞 𝐠𝐫𝐨𝐠𝐧𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐧𝐞 𝐝𝐨𝐢𝐭 𝐞𝐧 𝐚𝐮𝐜𝐮𝐧 𝐜𝐚𝐬 𝐞̂𝐭𝐫𝐞 𝐬𝐚𝐧𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧𝐧𝐞́

Réprimander votre chien ne fera qu’accroître son stress, et son malaise. A force de réprimer le grognement, votre chien finira par ne plus exprimer ce signal d’avertissement puisqu’il n’est pas pris en considération, pour passer directement à la morsure… et là, on passera à un véritable problème de comportement en termes de communication. 

𝐋𝐚 𝐩𝐫𝐞́𝐯𝐞𝐧𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐥’𝐞́𝐜𝐨𝐮𝐭𝐞 𝐞𝐭 𝐥𝐞 𝐫𝐞𝐬𝐩𝐞𝐜𝐭 

Même s’il est illusoire de penser que vous pouvez éviter toutes les situations pouvant occasionner les grognements (et donc stress, anxiété et malaise ou encore douleur…). Vous pouvez en revanche tout mettre en œuvre pour ne pas mettre votre chien dans une situation inconfortable ou l’en sortir le plus rapidement possible !

  • Apprenez à “parler chien”, cela vous permettra de décrypter les attitudes, postures, indiquant son inconfort avant même que votre chien émette le grognement
  • Respectez sa zone de confort et ses besoins fondamentaux, mais obtenez également son consentement si, par exemple, vous souhaitez le caresser ! 

Vous souhaitez avoir des notions du langage canin, ou que vous souhaitez savoir comment raisonne un chien? Faîtes vous accompagner dans l’éducation et la compréhension de votre chien/chiot par un éducateur comportementaliste.

En cas de douleur générée par une blessure ou une maladie, consultez votre vétérinaire !

En cas de troubles du comportement ou réactivité, consultez votre éducateur comportementaliste. Il vous aidera à travailler sur ces difficultés et agrandir sa zone de confort.

Si nécessaire, tous les professionnels travaillerons ensemble pour vous aider.


Sylvain Deloy

@cynopassioneducationcanine

#educationcaninebienveillante #educationcanine44 #grognementchien #comportementcanin #preventionmorsure #chienheureux #educateurcanin 

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *